- - -

Accédez à votre espace personnel

Devenir membre

 

Connexion avec Facebook

Mot de passe oublié

Actualités

Publicité

Cliquez pour eux 

Vidéo du coeur

Partager
Publié le 18/01/2017 à 02h15

Keishi : Ludivine répond à nos questions - Appel à l'action auprès de la compagnie et de l'aéroport !

10 vote(s)

LD

C'est une histoire qui nous a tous bouleversés. Celle de Keishi et de Ludivine. Souvenez-vous, Ludivine avait fait voyager son chat Keishi par la compagnie Air Tahiti. Keishi est actuellement introuvable...

Ludivine continue à se battre

Vous qui aimez les animaux, vous savez très bien la douleur que l'on peut ressentir d'être séparé d'eux. Une sensation de malaise, un vide qui s'installe... C'est ce que ressent Ludivine depuis plus d'un mois. De longues journées à se demander si elle reverra un jour Keishi, son chat adoré, pour lequel elle se bat quotidiennement.

Comme nous l'expliquions précédemment, Ludivine a perdu son chat alors qu'il voyageait par avion dans une cage de transport. A l'arrivée, à Papeete, plus de Keishi. Il s'est évaporé dans la nature. La personne de l'aéroport qui a manipulé la cage de Keishi disait qu'elle était défectueuse. Pourtant les images sont là pour l'attester : il n'y a rien de defectueux dans cette cage !

Ludivine, furieuse - et on la comprend - a décidé de remuer ciel et terre pour retrouver Keishi. Elle a alerté les médias, a fait un sit-in devant l'aéroport, a interpellé du personnel de l'aéroport et de la compagnie mais rien n'y fait. Pourtant, elle sait où se trouve Keishi : il a été repéré sur la piste avec d'autres chats. Bien qu'elle ait pu obtenir une autorisation d'entrer sur la piste, Ludivine n'a pas pu attraper Keishi. Et la sécurité qui aperçoit ce chat ne tente pas de l'attraper.

Selon les dernières informations, Air Tahiti a reçu Ludivine hier. Mais la situation n'est pas très encourageante. Comme elle l'explique sur sa page facebook, pour récupérer Keishi il faut : 

  • Prendre en photo Keishi 
  • Appeler tout de suite le 17
  • Signaler la position exacte de Keishi dans l'aéroport 
  • Ne pas courir vers lui, mais s'asseoir près de lui (env 10m) et attendre que la gendarmerie vienne constater que c'est bien Keishi

 

Les plus hauts gradés d'Air Tahiti et de l'aéroport, malgré le battage autour de cette disparition font la sourde oreille... à moins qu'ils ne soient pas informés.

 

Chacun peut aider Ludivine à retrouver son Keishi

Aujourd'hui, nous vous donnons la possibilité d'aider Ludivine. Comment ? En informant les dirigeants d'Air Tahiti et de l'aéroport de Papeete, nous pouvons soutenir Ludivine afin qu'elle obtienne gain de cause. Attention, nous vous remercions de bien vouloir garder le texte proposé ci-dessous. Si vous souhaitez le modifier, merci de ne proférer aucun insulte. Cela déservirait l'action de Ludivine et surtout cela mettrait en danger le pauvre Keishi. Si vous avez une réponse, nous vous remercions de nous le faire savoir au plus vite.

 

A l'attention de Monsieur Joel ALLAIN - PDG d'Air Tahiti - Email : joel.allain@airtahiti.pf
Monsieur Manate VIVISH, Directeur Général d'Air Tahiti - Emails : manate.vivish@airtahiti.pf - direction.generale@airtahiti.pf
Monsieur Alain BERQUEZ, Directeur Général Aéroport de Tahiti - Emails : aBerquez@tahiti-aeroport.pf - hMorienne@tahiti-aeroport.pf 

Messieurs,

Je me permets de vous écrire suite à l'action menée par la propriétaire du chat Keishi. Nous avons appris son histoire et les différents rebondissements qui nous ont scandalisés. 

Cette femme se bat depuis plus d'un mois pour retrouver son chat qui a été perdu suite à la négligence de plusieurs personnes de la compagnie et de l'aéroport. C'est un véritable traumatisme pour elle et je la comprends !

Je sais que vous avez donné un laisser passer temporaire à la maitresse de Keishi pour lui permettre de retrouver son chat. Mais cela n'est pas suffisant ! Vous comprendrez bien que cette situation n'a que trop durée et qu'il est profondément scandaleux de perdre son animal de compagnie lorsque on a décidé de voyager via votre compagnie et à travers votre aéroport.

Je vous demande instamment de tout mettre en oeuvre pour que Keishi soit retrouvé dans les meilleurs délais et qu'il soit rendu à sa propriétaire. Je sais qu'il a été vu à plusieurs reprises par votre personnel sur les pistes et il n'est pas normal que ce chat n'ait pas pu encore retrouver sa famille.

J'espère que vous entendrez ma demande et que vous y répondrez favorablement.

Veuillez agréer mes salutations les plus respectueuses,

NOM
Prénom
Email 

 

Ludivine répond à quelques questions

Liudivine a accepté de répondre à quelques questions pour faire un point sur la situation.

1. Pourriez-vous nous rappeler les circonstances de la perte de Keishi ? 

Mes parents avaient réservé une place en fret sur le vol du 15/12/2016 à 18h45. J’étais donc à l'aéroport de Tahiti Faa'a avant 19h10, très impatiente avec ma fille de 5 ans. Le vol prévu arrive mais pas de Keishi... Ils ont mis Keishi sur un autre vol que celui réservé et confirmé par la compagnie. Vers 20h10 les agents du fret ramènent enfin la cage descendue de l'avion, mais celle-ci arrive vide, la grille de devant posée à l'intérieur avec le tapis de Keishi.

J'ai essayé d'aller tout de suite chercher mon chat sur le tarmac car il avait été vu par les agents du fret domestique (il a couru se cacher dans un hangar du fret domestique). Mais rien à faire, on m'a seulement donné un papier spécifiant qu'un colis manquait.

J'ai heureusement eu le témoignage de 2 des 3 bagagistes qui avaient manipulé Keishi lors de la descente de l'avion. Ils m'ont confirmé que Keishi était calme et couché. Le 3ème bagagiste, de tres mauvaise foi, me dit que la cage était vide. Il a été tout de suite contredit par ses 2 collègues. Evidemment, il n'a pas pu continuer à mentir.... mais il a refusé de me donner son identité.

 

2. On a constaté qu'Air Tahiti avait mis du temps à réagir. Quelle est la situation actuelle ? Que disent-ils ? Que font-ils pour vous aider à retrouver Keishi ? 

Ils ont commencé par dire que le chat était à Bora, puis finalement que c’était de notre faute car la cage était précaire que le vol était non réservé  et enfin que la cage avait été rafistolée par des agents à Bora....

Air Tahiti m'a laissé aller sur le tarmac le 16/12 au matin lors du grand trafic, puis le 19/12 au matin.... puis plus rien.

J'ai fait parvenir dès le vendredi des affiches mais elles ont été arrachées quelques heures après avoir été posées. J'ai déposé des croquettes puis la semaine suivante une cage de trappage....Je suis déçue car nous n'avons pas été aidés par le service client.

C'est quand la télévision (TNTV) est venue pour essayer d'avoir une interview qu'ils ont daigné à nouveau me laisser aller sur le tarmac de jour pendant 1h à 2 reprises. 

 

 

3. Que peuvent faire les amis des animaux pour vous aider ? Vous ont-ils déjà aidé ? Si oui, comment ? 

 

Les associations de protection animale me sont d'un grand soutien. Elles vont à l'aéroport ce soir, essaient de contacter un maximum de personnes, me trouvent des contacts travaillanten zone réservée. Elles répondent aux gens indifférents à la cause animale..... Elles m'ont aussi aidée lors de mon hospitalisation (J'ai fait un pneumothorax du à la fatigue et la grosse perte de poids). Mais,  encore cette semaine certains hauts placés n’étaient toujours pas au courant de la situation de Keishi.

 

4. Vous aviez fait un sit in devant l'aéroport de Papeete. Avez-vous d'autres actions prévues ? Si oui lesquelles ?

 

On prévoit de faire une manifestation ou une marche en fin de semaine. J'ai envoyé des courriers de mise en demeure aux directeurs de Air Tahiti et de ADT. J'avais écrit au Haut Commissariat  qui après bataille m'accorde un passage de nuit de 21h à 0h pour la semaine prochaine avec une personne de mon choix. (au debut ils refusaient car ADT leur avait dit que ma cage était précaire)

Source :

LD

Contributeur Nicolas - Equipe Actuanimaux

Nicolas - Equipe Actuanimaux

Commenter l'article | 9471 vue(s)

Partager
L'accès aux commentaires est réservé aux membres déjà inscrits. Veuillez-vous identifier en haut de page. Si vous n'avez pas encore de compte, cliquez-ici pour vous inscrire.

43 commentaire(s)

-
-